Comment avoir moins mal pour son prochain tatouage ?

 Allotattoo
Allotattoo dans Conseils Publié le 04/07/2017
Comment avoir moins mal pour son prochain tatouage ?

Astuces pour un tatouage moins douloureux

« Un tatouage, ça fait mail ? ». En bon tatoué, ou juste passionné de tatouage, vous vous êtes probablement déjà posé cette question. Et du côté des réponses, on a probablement autant de “oui“ que de “non“. Et pour cause, les justifications de chaque réponse sont assez variables. Mais quoi qu’il en soit, il faut bien reconnaître que l’on ressent forcément quelque chose lorsque l’on se tatoue. Surtout, il y a un certain nombre vérités immuables sur la chose sur la gestion de la douleur d’un tatouage. Comment faire donc pour avoir moins mal lors de votre prochain tatouage ?

 image4.jpg

La préparation pour avoir moins mal durant le tatouage

  • Si vous en êtes à votre premier tatouage

Pour les primi-tatoués (ceux qui en sont à leur premier passage sous l’aiguille du tatoueur), l’appréhension vis-à-vis de la douleur du tatouage est beaucoup plus accentuée. Comme pour toute expérience jamais vécue, l’on a tendance à exagérer, ou à minimiser. Préparez-vous au mieux en vous rapprochant de personnes qui s’y connaissent, que ce soit des tatoués ou des tatoueurs. Demandez-leur de vous compter leur expérience. Celle-ci vous permettra de vous faire une idée plus « humaine » de la chose, de faire les bons choix, et de ne pas stresser le moment, car le stress est susceptible de vous mettre dans un état d’esprit qui vous fera sentir plus intensivement la douleur.

  • Si ce n’est pas votre premier tatouage

Au cas où ce ne serait pas votre premier tatouage, c’est que vous avez déjà une certaine idée de la douleur du tatouage. A l’avance, mettez-vous donc en tête que vous allez vivre un instant de plaisir, qui vous procurera pour la vie un dessin sur la peau qui raconte votre histoire. Il ne s’agit pas d’ignorer la douleur du tatouage, mais de la prendre comme une simple étape pour avoir un bijou de peau, pensez à votre futur plaisir en montrant votre joli tattoo à votre compagnon ou à votre compagne.

  • Bien choisir l’emplacement du tatouage

La douleur du tatouage dépendra aussi de l’emplacement. La poitrine, le ventre, le visage, et la partie supérieure sont réputés pour être parmi les parties les plus douloureuses. A l’inverse, sur le bras ou les jambes, la douleur est moindre. Voici une infographie qui illustre le niveau de douleur d’une partie du corps à une autre.

 

Le comportement à avoir pour réduire la douleur durant le tatouage

La douleur ou l’absence de douleur durant la séance de tatouage dépend en partie de votre comportement durant celle-ci. Idéalement, vous devriez faire en sorte d’être détendu. Si vous pensez que cela ne vient pas naturellement, vous pouvez, au préalable, demander au salon de tatouage s’il vous est possible d’apporter un article qui pourrait vous y aider. Tant que cela ne trouble pas le travail du tatoueur, celui-ci ne devrait pas s’y opposer. Ainsi, en écoutant la musique par exemple, la douleur du tatouage devrait vous sembler moindre.

image2.jpg 

Prévoyez aussi un objet à mâcher ou à serrer dans une main durant la séance. La contraction de muscle afférente à cette astuce permet de réduire la douleur. Vous pouvez notamment penser à un chewing-gum, à un bonbon mou ou encore à un protège-dent que allez serrer dans votre bouche. Pour ce qui est de l’objet à garder dans votre main, il peut être une balle anti-stress ou encore une cuillère conçue en bois.

Enfin, essayez d’avoir les bons réflexes tout au long de la séance, en vous mettant à l’aise au maximum. Pour les moments où la douleur du tatouage est intense, essayez de souffler. Il est, de fait, recommandé en sport d’expirer durant les moments d’effort intense ; cela s’applique donc aussi à la douleur physique. Et faites l’effort de bouger le moins possible ; cela permettra au tatoueur de faire un travail précis, de ne pas avoir à revenir sur certains endroits pour les corriger, et de vite finir, tout cela pouvant faire que vous sentiez moins longtemps la douleur.