Histoire et origine des tatouages seigneur des anneaux

Le tatouage Seigneur des Anneaux, un art dans un autre

En règle générale, nous nous émouvons bien souvent de l’interaction entre le tatouage en général et les autres domaines. Par exemple, lorsqu’un patch de tatouage temporaire sert à mesurer la température du corps humain et divers signes, ou encore à déterminer le taux d’alcoolémie dans le sang pour savoir s’il faut prendre le volant ou pas, cela fait forcément plaisir aux passionnés de l’art que nous sommes. Mais lorsqu’une interaction jaillit entre le tatouage et d’autres arts, cela est encore plus intéressant. C’est donc un tel exemple que nous vous présentons aujourd’hui, à travers le tatouage Seigneur des Anneaux.

Le tatouage Seigneur des Anneaux, un tatouage de fan

Le tatouage Seigneur des Anneaux n’est, ni plus, ni moins, qu’un tatouage basé sur des motifs tirés de l’univers de la série de films “Le Seigneur des Anneaux“ de Peter Jackson sortie entre 2001 et 2003, inspirée par le livre écrit par J.R. Tolkien. Cela signifie essentiellement que l’on distingue deux types de tatouage Seigneur des anneaux. Il y a, d’un côté, les tatouages Seigneur des anneaux qui sont des représentations de personnages du film. On pourra alors voir, tatoués sur un bras, une cuisse, ou dans un cou, divers personnages de la Terre du Milieu, monde fictif dans lequel se déroule le film. Il s’agit entre autres du hobbit Frodon, interprété par Elijah Wood, de Gollum, du magicien Gandalf, ou encore de l’Elfe Legolas joué par Orlando Bloom.

D’un autre côté, il y a également une forme de tatouage lettrage dans le tatouage Seigneur des anneaux. Bien sûr, on pourrait parler du titre du film, de noms de personnages du film, ou encore de citations tirées du film. Mais ce n’est pas ce à quoi nous faisons allusion ici. De fait, en plus du monde fictif créé dans le cadre de l’histoire, il y a également un langage créé. Ce langage fait partie des nombreux éléments qui révèlent le caractère ambitieux de ce projet, parti avec un coût de 285 millions de dollars. Mais le succès rencontré par la trilogie, avec notamment 860 millions de recettes rien que pour le premier volet, témoigne qu’il valait le coup d’être ambitieux.

Le boom du tatouage Seigneur des Anneaux, témoin du succès de la trilogie

En 2001, lorsque le premier opus “Le Seigneur des Anneaux“ sort, il enregistre tout de suite un succès fulgurant. “La Communauté de l’Anneau“ réalise ainsi 6,8 millions d’entrée en France, et 6,9 aux Etats-Unis. Logiquement donc, les fans de tatouage ne tardèrent pas à commencer à se représenter divers éléments de l’univers créé par J.R. Tolkien. Pendant près de 5 ans, soit jusqu’en 2006 et deux ans après la sortie du troisième et dernier volet, le tatouage Seigneur des Anneaux continua de faire fureur dans les rangs des 18-30 ans. Mais il tendit à s’essouffler progressivement, jusqu’en 2014.

Au cours de l’année 2014, les producteurs de “Le Seigneur des Anneaux“ remirent le couvert avec la sage “The Hobbit“, un prolongement du Seigneur des Anneaux. Etant donné qu’il s’agissait toujours du même univers, cela remit le couvert pour le tatouage Seigneur des Anneaux, de nouveau apprécié par beaucoup de tatoués. Notamment lorsque tous les acteurs se firent tatouer le chiffre 8 dans le langage de la Terre du Milieu. Ils furent imités par de nombreux fans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*