Histoire et origine du tatouage celtique

Le tatouage celtique, le tatouage des conquérants

Certains styles de tatouage tirent leurs origines de traditions parfois très anciennes. Si anciennes qu’il est difficile d’en retrouver précisément l’origine, si ce n’est en s’appuyant sur des légendes ou des mythes populaires. Et c’est le cas du style que nous aborderons aujourd’hui. Symbole du mode de vie d’un peuple tout entier, ce style s’est adapté aux exigences modernes du tatouage, mais a conservé son âme. Voici pour vous une présentation du tatouage celtique.

D’où vient le tatouage celtique ?

Découvrons au premier abord le peuple d’où nous tenons les tatouages celtiques : les Celtes. Les Celtes sont des tribus anciennement situées en Europe occidentale et centrale, et correspondant essentiellement aujourd’hui aux Ecossais, aux Irlandais, aux Gallois et aux Bretons. Autrefois installés sur d’immenses territoires, ils avaient pour habitude de toujours viser l’élargissement de leurs terres à travers des guerres, des envahissements et des conquêtes. Réputé pour ce passif héroïque, le peuple des Celtes est également caractérisé par de mystérieux symboles, des légendes populaires ainsi que de profondes traditions.

Et lorsque ces traditions se mêlent aux mystérieux symboles, c’est le tatouage celtique qui voit le jour. Au Moyen-âge, le tatouage celtique était très populaire dans le peuple des Celtes. Sa principale fonction était de distinguer entre elles les classes sociales. Par ailleurs, selon la position de chacun, et selon son rôle, le tatouage celtique permettait aussi de distinguer les membres d’une même tribu. La catégorie sociale ayant été la plus rattachée aux tatouages celtiques était celle des guerriers. Ces derniers étaient les plus honorés de la société, et ils portaient les marques de tatouage celtique pour influencer l’adversaire. La légende raconte d’ailleurs que pour certaines batailles, les guerriers celtes se rendaient tout nus sur le champ de bataille, avec des tatouages ornant tout leur corps. Cela avait pour effet de désorienter leurs adversaires. Et bien sûr, il y a divers motifs possibles pour un tatouage celtique.

Que signifient les motifs celtiques ?

Le tatouage celtique est principalement caractérisé par la présence de traits entremêlés, d’embranchements en tous genres, et de nœuds. Ces motifs présentent une apparence élégante, qui leur octroie un caractère décoratif. Mais au-delà de ce trait, leur complexité revêt un certain mystère, qui cadre à la perfection avec leur symbolique. Les divers motifs de tatouage symbolique, en faisant le rapprochement avec les guerriers celtes, font penser à une certaine personnalité dominante. Le tatouage celtique convient donc à la perfection aux personnes voulant s’affirmer, ou se montrer comme des personnes imposantes.

Trouvez le tatouage celtique qui vous convient

Selon que vous soyez plus tatouage minimaliste, ou plus tatouage géant, le choix de votre tatouage celtique pourra varier. Le motif le plus apprécié par les tatoués est la croix celtique. Elle servait à symboliser la foi chrétienne des Celtes. Il s’agit d’une croix, entourée d’un cercle, avec à l’intérieur des lignes enchevêtrées. Sur le bras ou sur le dos, ce tattoo sera super en grand format, symbole de connexion entre la terre et le ciel, centre d’énergie spirituelle. Le nœud celtique est aussi très répandu. Nœud sans fin, témoignant du cycle interminable de la vie et de la mort, il sera parfait dans le cou, sur le poignet ou sur la cuisse pour faire discret, en minimaliste. Des animaux ou des objets pourront également être reproduits, tant qu’ils incluent des liens emmêlés, marque de fabrique du tatouage celtique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*