Histoire et origine du tatouage floral

Le tatouage floral, histoire d’une symbolique éternelle

De nombreuses symboliques remplissent l’univers du tatouage et en font un monde passionnant. Elles sont généralement portées par des styles, ou des motifs bien précis. Les uns comme les autres sont, quant à eux, caractérisés chacun par une histoire. L’un des motifs les plus célèbres est indéniablement le tatouage fleur. Egalement appelé tatouage floral, ce motif fait partie des plus appréciés depuis fort longtemps. Quelles sont les différentes significations qui peuvent être associées au tatouage floral ? Peut-on retracer les origines de ce type de tattoo ?

Le tatouage floral, aussi adulé que variable

Le tatouage fleur ou tatouage floral désigne un style de tatouage caractérisé par la prédominance de dessins de fleurs. De fait, les tatouages retrouvés dans ce style peuvent être composés exclusivement de fleurs, ou de fleurs associées à d’autres éléments tels que le soleil, le diamant, ou encore un animal. Ainsi, selon les motifs associés entre eux, selon le graphisme et les couleurs utilisés pour le tatouage, les sens des tatouages floraux pourront considérablement varier.

A quand remontent les premiers tatouages floraux ?

Pour retrouver trace des premiers exemples de tatouage floral officiellement répertoriés, il faut remonter au 19ème siècle. A cette époque, les diverses visites d’occidentaux sur les îles polynésiennes révélèrent la prédominance de l’art du tatouage. S’il est vrai que le tatouage floral n’était pas explicitement parmi les mœurs, il n’en demeure pas moins qu’au niveau des tatouages traditionnels qui ornaient le corps des femmes, certains motifs n’étaient pas sans rappeler la disposition physique des fleurs. On pouvait notamment retrouver divers tatouages à graphisme circulaires, dont l’intérieur était composé de traits symétriques évoquant à vue d’œil l’apparence des pétales de fleurs.

Mais pour toucher du doigt les premières traces explicites de tatouage floral, à savoir des tatouages qui représentent de façon claire et assumée des fleurs, c’est aux alentours vers les années 1910 qu’il faut se tourner. A cette époque, le tatouage traditionnel connu commence à s’exporter vers les Etats-Unis. Tout doucement, les rues de Washington et de New-York commencent à être le théâtre des premiers coups d’aiguille dans la peau sur le territoire américain. L’histoire a notamment retenu le nom de Charlie Wagner, l’un des tatoueurs les plus célèbres de l’époque qui avait l’art de tatouer des fleurs en noir, et également introduit des couleurs, changeant avec le classique art du noir.

Les symboliques liées au tatouage floral

En règle générale, la fleur symbolise la jeunesse, l’énergie, la vitalité et la vivacité. Toutefois, le sens peut varier d’une espèce à l’autre, ou également varier selon l’élément à laquelle la fleur est associée.

  • Signification du tatouage floral incluant une fleur et d’autres motifs

Lorsque la fleur est associée au soleil, le charme et la lumière incarnés par la fleur sont les éléments qui ressortent le plus. Dans un tatouage floral, lorsque l’on retrouve une fleur et un papillon, cela évoque la vie, son évolution et la délicatesse qui la caractérise.

  • Signification du tatouage floral selon l’espèce de fleur tatouée

Le lotus évoque la vérité mise en lumière, ou encore les secrets longtemps cachés qui sont mis à jour, ce qui peut donc revêtir un sens négatif. La rose, elle, évoque évidemment la sensualité, la beauté, la douceur et l’amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*