Histoire et origine du tatouage gravure

Le tatouage gravure, un style hautement artistique

Tatouage gravure… Voilà une expression qui sonne comme un pléonasme. Pourquoi ? Parce que lorsque l’on parle de tatouage, l’on pense déjà à de la gravure, la peau étant gravée de divers motifs à l’aide du dermographe. Pourtant, il s’agit d’une expression qui a bel et bien du sens : tatouage gravure. Il s’agit d’une forme de tatouage qui, d’une certaine façon, symbolise le caractère artistique que revêt le tatouage. Aujourd’hui, nous allons aborder avec vous ce que signifie en réalité cet intrigant style. Nous évoquerons aussi pour vous son histoire.

Qu’est-ce que le tatouage gravure ?

Le tatouage gravure est un style de tatouage consistant à utiliser le corps comme s’il était un support de gravure. Autrefois, on parlait souvent de gravure sur pierre, de gravure sur bois, etc. Une gravure se fait en creusant ou en incisant le support afin d’obtenir un texte ou une image. On pourrait donc également parler des gravures sur pierre ou sur métal. Le tatouage gravure vient donc se présenter comme une imitation de cet art qui mêle l’adresse à la puissance artistique, l’énergie créatrice à la justesse. Mais allons un peu plus loin en essayant de découvrir ce qui différencie vraiment le tatouage gravure d’un tatouage standard.

Différences entre tatouage et tatouage gravure

En tatouage on utilise une aiguille, et un objet pour taper, ou alors on sert d’un dermographe, selon donc que l’on soit en tatouage traditionnel ou en tatouage moderne. Pour faire une gravure, on se sert d’une pointe, dont les spécifiés dépendent de l’objet à graver. On pourrait donc y voir un point commun avec le tatouage. Toutefois, pour ce dernier, étant donné qu’il s’agit de la peau, humaine et sensible, on y met plus de délicatesse. C’est plutôt un tout autre élément que l’on tire de la gravure pour obtenir le tatouage gravure : les dimensions. Même lorsqu’elles occupent une petite superficie, les gravures ont toujours la particularité d’avoir des traits, et apparaissent donc toujours de grande taille. C’est ce qui justifie l’apparence de grandeur caractéristique du tatouage gravure.

Evolution du tatouage gravure

La gravure en elle-même est un art qui remonte au néolithique. Les tribus gravaient alors dans la pierre leurs histoires, pour les laisser à la postérité. Mais cette logique n’a été intégrée au tatouage qu’à une époque où les tatouages de grande taille ont commencé à être réalisables, soit au cours des années 1990. Même si la popularisation du tatouage japonais irezumi au cours des années 1940-1950 avait déjà créé un précédent de tattoo de grande taille, il faut attendre la dernière décennie du 20ème siècle pour que le concept “tatouage gravure“. Dès lors, il évolua en se répandant dans les rangs des fanatiques de tatouage. A tel point que certaines personnes font de leur corps entier un support de gravure, devenant de véritables œuvres d’art vivantes. Par ailleurs, en 2015, le projet Dermographus, mis en place par deux bibliothécaires bordelaises, mit le tatouage gravure sous le feu des projecteurs.

Pour réussir, le tatouage gravure a besoin d’espace, afin d’être plus parlant. Ainsi, les emplacements les plus prisés sont le dos, la cuisse ou la poitrine. Autrement, pour que la gravure soit nette, c’est tout le corps qui sera sollicité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*