Histoire et origine du tatouage scorpion

Le tatouage scorpion, symbole de forte personnalité

Si l’on devait dénombrer les tatouages tirant leurs origines de périodes lointaines, le tatouage scorpion ferait assurément partie du lot. Contrairement à de nombreux autres tatouages qui sont nés à l’ère contemporaine, le tatouage point-virgule ou encore le tatouage 3D, le tatouage scorpion, lui, existait depuis belle lurette. Et l’animal scorpion en lui-même, a, de longue date, joué divers rôles dans des tribus asiatiques ou dans des régions africaines. En jetant un regard approfondi sur les diverses symboliques rattachées au scorpion, l’on dénote une flagrante ambiguïté. D’abord, il y a la vision noire et macabre presque naturellement associée au scorpion, mais d’un autre côté, il y a de multiples connotations positives.

Fort caractère et pouvoir de séduction

Le tatouage scorpion affiche une bonne cote de popularité à cause des nombreuses personnes qui l’adoptent parce qu’elles sont du signe astrologique scorpion. S’il est vrai que diverses formes de tatouage correspondent aux personnes de signe scorpion, la représentation du scorpion lui-même est sans doute la meilleure option. En se fiant au sens de ce symbole du zodiaque, on pourrait associer le tatouage scorpion aux personnes de fort caractère. Cette association tient tout simplement d’un trait de vie dont dispose naturellement le scorpion : il mue entre cinq et six fois durant son cycle, ce qui témoigne d’une certaine persévérance. A côté de la force de caractère, il y a aussi un fort pouvoir de séduction qui est souvent attribué aux personnes de signe scorpion, et donc à ceux qui se font un tatouage scorpion.

Guérir et survivre

Le tatouage scorpion convient on ne peut mieux à tous ceux qui ont déjà survécu à un drame et souhaitent le représenter. Survivre signifie que l’on a guéri d’un mal, ou que l’on est sorti victorieux de situations mal embarquées. Dans certaines régions africaines, le scorpion était utilisé comme remède par le biais de son venin. Dans certaines circonstances, l’on faisait des représentations du scorpion qui étaient ensuite utilisées comme amulette de protection. D’un autre côté, on retrouve dans la mythologie égyptienne une déesse nommée Serket. Sa mission était de soigner les personnes ayant subi une morsure d’un animal venimeux, et de soutenir les femmes pour qu’elles se sortent de difficultés. Toutes ces significations font penser à la guérison et à la survie, mais le tatouage scorpion va encore plus loin.

Être viril, combatif et protecteur

Dans la continuité de la guérison, et de la capacité à survivre, viennent la virilité et la combativité. Dans plusieurs tribus asiatiques, on pouvait relever que les guerriers avaient pour habitude d’afficher un tatouage scorpion. Ce symbole de protection, était également signe d’auto-défense, et d’aptitude à se sortir de circonstances défavorables. Encore une fois, est confortée l’idée selon laquelle le tatouage scorpion est pour les personnes ayant traversé et surmonté des difficultés. Vient ensuite un certain sens de protection. Le scorpion, après mise bas, porte ses petits sur son dos et les protège envers et contre tout, jusqu’à ce qu’ils soient en mesure de se défendre eux-mêmes.

Enfin, la solitude est également un trait symbolique que l’on peut lier au tatouage scorpion. Car cet animal ne vit pas en communauté, il vit seul toute sa vie. Pourtant, il réussit à s’en sortir tel quel, d’où une certaine idée d’indépendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*