Histoire et origine du tatouage soleil

Le tatouage soleil, un astre imposant

Certains motifs ou styles de tatouage ont une histoire difficile à retracer. Il faut généralement remonter plusieurs millénaires en arrière, et les récits ne sont pas toujours précis. D’autres par contre sont tellement appréciés, tellement répandus, qu’il en devient délicat d’identifier le moment exact auquel ils ont démarré. C’est un peu le cas du tatouage soleil. L’imposant astre est dans les cultures depuis de nombreux siècles. Que représentait-il pour les peuples ? Quels sont ses autres sens pas toujours évidents ? Voici pour vous un éclairage… sur le soleil… en tatouage !

Un astre aux spécificités évocatrices

Pour mieux comprendre la place forte que tient le soleil, il est important de se remémorer quelques détails clés sur le soleil. Principale étoile du système dont le nom a été donné selon lui, le système solaire, le soleil, à travers ses rayons, donne la vie sur Terre depuis plusieurs milliards d’années. Situé dans la zone habitable, il est moyennement chaud et moyennement froid, à la limite des besoins du vivant. La Terre, Mars, et sept autres planètes gravitent autour de lui.

Le tatouage soleil, un rôle divin

De nombreuses cultures ont développé un mythe solaire. Ce dernier consiste à personnifier le soleil, généralement pour en faire un dieu ou une déesse. Ainsi, dans l’Egypte antique par exemple, le dieu soleil était appelé Râ ou Rê ; une des principales divinités, il sera l’unique objet d’adoration sous Akhenaton. Du côté de la mythologie gréco-romaine, Apollon incarnait le soleil selon les croyances. Mais si l’on doit tenir compte de la personnification du soleil lui-même, nous évoquerons alors Hélios. L’un des points d’orgue du parcours d’Helios sera notamment le moment où Achille emprunta le char du soleil pour exécuter le dixième de ses douze travaux, qui consistait à tuer Géryon. Dans la mythologie nordique, c’est Sòl qui représentait la personnification du soleil. Nommé ainsi par son père Mundilfari qui le voyait trop beau, il sera envoyé dans le ciel pour conduire les chevaux tirant le chariot du soleil.

Dans la mythologie aztèque, le dieu du soleil et de la guerre était appelé Huitzilopochli. Vers 3.000 ans av. JC chez les Aztèques, et vers 1.300 av. JC chez les Egyptiens, lorsque ces peuples développèrent le tatouage, le tatouage soleil entra alors immédiatement dans les mœurs. Compte-tenu du caractère divin du soleil, celui qui portait un tatouage soleil était supposément protégé et en sécurité. Mais aujourd’hui, avec l’évolution du tatouage soleil, qui s’est naturellement imposé dans les habitudes des tatouages occidentaux, de nombreuses symboliques peuvent également être ressorties.

SONY DSC

Quelques symboliques du tatouage soleil

Dans la culture polynésienne, où les tatouages étaient choisis selon le statut social, notamment chez les Maoris, le tatouage soleil faisait aussi partie des motifs utilisés. Les croyances voulaient alors que le tatouage soleil symbolise la grandeur et la prospérité. Le tatouage soleil permettait alors de se montrer comme un personnage important.

Parallèlement, si l’on s’en tient à la lumière que dégage le soleil, on pourrait le voir comme un guide, un élément qui lutte contre l’obscurité. Ainsi, le tatouage soleil vous conviendrait si vous voulez montrer que vous demeurez positif en toutes circonstances.

À bientôt sur Allotattoo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*