La méthode pour hydrater sa peau après un tatouage

L’hydratation du tatouage, une opération clé

Si vous suivez souvent les publications d’Allotattoo, alors il y a de fortes chances que vous soyez déjà un tatoué récidiviste. Comment gérez-vous donc vos tatouages dès que le tatoueur a fini son travail ? Pour votre prochain passage sous le dermographe, les conseils à venir devraient en tout cas vous être utiles. Par ailleurs, pour ceux qui se tatoueront bientôt pour la première fois, lesdits conseils vous seront également fort utiles pour hydrater votre peau et avoir un tatouage beau longtemps sur une peau en bonne santé.

Hydrater sa peau immédiatement après le tatouage

Dès lors que le tatouage a fini d’être réalisé, félicitations vous venez d’acquérir ou de confirmer votre statut de tatoué. Mais ensuite, il faut convenablement le tattoo. Pile après les dernières injections d’encre, il faut que la plaie créée soit recouverte par du pansement susceptible d’empêcher que des bactéries ou des microbes se trouvant éventuellement dans l’air l’infectent. En principe, votre artiste tatoueur devrait l’avoir fait. Mais si, pour une raison ou une autre, il n’en a pas été ainsi, rendez-vous à une officine dès que vous quittez le salon de tatouage. Le pansement utilisé est généralement de la gaze. Parfois aussi, on se sert de film plastique. Appliquez donc le pansement sur la zone tatouée, pour permettre une bonne cicatrisation. Cette protection doit demeurer pendant 24 heures, pour garantir que votre peau soit protégée au moment où elle est la plus sensible.

A l’issue des 24 heures, retirez la gaze ou toute autre forme de pansement. Puis, pensez à hydrater le tatouage. Rincez la plaie avec de l’eau et du savon antiseptique. Durant cette opération, vous ne devez pas vous servir de votre main pour frotter, car celle-ci pourrait infecter la plaie. Ici, faites à nouveau appel à la gaze, ou servez-vous de coton. C’est suite à cela que vient l’étape clé et la plus importante de l’hydratation du tatouage.

Une crème spéciale pour hydrater un tatouage

Après le tatouage, et à l’issue des 24 heures au cours desquelles la plaie de tatouage n’a pas été en contact avec l’air, une nouvelle phase démarre. Plus longue, celle-ci déterminera la bonne cicatrisation ou non de votre tatouage. Elle consiste donc à hydrater le tatouage, de sorte à éviter d’éventuelles infections, ou une déformation du dessin tatoué. Pour ce faire, vous devez vous procurer une crème hydratante spéciale. Idéalement, vous allez devoir vous fier à la crème que vous recommandera votre tatoueur. Des remèdes maison à base d’huiles naturelles ou d’aloès peuvent également être utilisés. Dans un cas comme dans l’autre, la crème hydratante devra avoir des vertus cicatrisantes et être adaptée aux peaux sèches ou aux nouveau-nés. De même, la crème que vous utiliserez pour hydrater votre tatouage devra être hypoallergénique, sans parfum, et devra créer une barrière isolatrice contre les agents irritants.

L’hydratation de votre tatouage doit se faire à une fréquence de 3 fois par jour, et ce durant les deux semaines suivant le passage sous l’aiguille de tatouage. Cela devrait garantir que la cicatrisation se fasse proprement. Pendant cette période, évitez d’exposer votre tattoo neuf au soleil, ou de vous baigner en mer ou dans une piscine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*