Les tatouages ondes musicales à écouter

Les tatouages d’ondes musicales à écouter, vos pistes préférées sur votre peau

De longue date, depuis des siècles et des millénaires, le tatouage ne cesse de connaître des transformations. Malgré les nombreux bas, l’univers des tatoués et des tatoueurs a toujours su exploiter au mieux les hauts, pour s’imposer aujourd’hui comme incontournable. Nous en voulons pour preuve que le tatouage interagit aujourd’hui avec une multiplicité de domaines. A commencer par la peinture évidemment, de laquelle de nombreux tatoueurs tirent leur inspiration, pour créer sur la peau des versions sublimées de l’œuvre existante. Et désormais, il a la musique aussi !

Naissance du concept des tatouages d’ondes musicales à écouter

Nate Siggard est un artiste tatoueur américain installé à Los Angeles. De nature ingénieuse, l’idée de produire des tatouages qui pourraient être écoutés lui est venue alors qu’il se trouvait avec des amis à lui. Parmi ceux-ci, deux avaient écrit en tatouage la première phrase d’un tube d’Elton John, Tiny Dancer. C’est alors que la petite amie de Nate Siggard s’exclamé qu’il aurait été extrêmement cool que ces tatouages puissent être écoutés. C’est alors à ce moment que naquit l’idée. Certain que l’idée serait réalisable, il commence d’abord par se tatouer l’onde sonore de la voix de sa petite amie, puis celle de leur bébé qui gazouillait. L’expérience étant concluante, il a posté la vidéo sur Facebook pour faire découvrir au monde le résultat. Devenue virale en seulement quelques semaines, ladite vidéo a fait le tour du monde.

Ayant suivi ce que Nate Siggard avait réussi à faire avec les tatouages d’ondes musicales à écouter, des milliers de personnes exprimèrent le désir d’obtenir un tattoo similaire. Et pour satisfaire leur demande, Nate décida alors de créer Skin Motion, l’entreprise qui se chargerait de produire les tatouages d’ondes musicales à écouter.

Comment fonctionne un tatouage d’onde musicale à écouter ?

Le principe de fonctionnement auquel obéissent les tattoos de Skin Motion est assez simple. Le site internet, conçu à cet effet, et l’application sont en mesure de générer l’empreinte visuelle d’un extrait de n’importe quelle chanson ou de n’importe quel enregistrement audio. L’étape suivante consiste à se faire tatouer l’onde sonore précédemment générée. Pour ce faire, il faut se rendre auprès d’un tatoueur certifié par Skin Motion. Au bout de 24 heures, la jeune entreprise à l’origine des tatouages d’ondes sonores à écouter se charge d’animer la piste tatouée. Puis, elle est ajoutée à l’application pour que l’on puisse l’écouter de façon illimitée.

Où en est Skin Motion ?

L’application Skin Motion est encore en phase de développement, et est prévue pour être lancée en juin 2017, très bientôt donc. Jusque-là, la société a travaillé à signer des contrats avec des tatoueurs partout dans le monde, qui se chargeraient d’être les tatoueurs formés et certifiés Skin Motion pour pouvoir réaliser les tatouages d’ondes musicales à écouter dans leur zone géographique. En ce sens, la startup de Nate Siggard a mis en place une liste sur laquelle les tatoueurs pourraient s’inscrire, de même qu’une liste d’attente pour ceux qui souhaitaient se faire un tatouage d’onde musicale à écouter. S’il est vrai que, pour l’heure, seules les ondes musicales générées par l’application peuvent être lues, le tatoueur affirme songer à améliorer le concept, pour que n’importe quelle piste puisse être lue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*